Chambres d'hôtes et Gîtes au coeur du Limousin                                                      

champignons

pour que 2014 soit un cru extraordinaire ! nos meilleurs voeux...

La recette 2014 du Château de La Villeneuve... 

"Péché gourmand" , la recette...

pour répondre aux nombreuses demandes reçues sur les réseaux sociaux, voici les liens de l'émission " péché gourmand" de France3 avec la recette de Jean-Claude : les rognons de veau à la Liègeoise... et sa déclinaison par Anne Alassane...

La recette :

http://limousin.france3.fr/emissions/peche-gourmand/actu/recette-rognons-de-veau-la-liegeoise-dimanche-13-octobre-11h30.html-0

et la vidéo replay, à la maison et en studio avec Anne Alassane :

Bon appétit !

mes ballades d'automne en limousin...

Je vais vous raconter un secret... celui de mes ballades d'automne dans les forêts Limousines...

dans-les-bois.jpgautomneroute.jpg

Lire la suite

la table de Jean-Claude et Péché Gourmand, studio de France3 Limousin

Une belle rencontre avec Anne Alassane et Eric Vigneron , dans les studios de France 3 limousin pour le tournage en studio de Péché Gourmand où Anne revisite la recette de Jean-Claude précedement tournée dans sa cuisine.

Rendez-vous au mois d'octobre pour la diffusion...

arrivée 2013 des cèpes et girolles...

Après ces quelques jours de chaleur pour le moins intense, c'est un réel plaisir que de s'offrir une promenade dans les bois, 20 ° de moins, une humidité relative (...) entre 2 averses, on saisit le pannier... au cas où... et oui, ils sont bien là, les premiers champignons de la saison, et pour parfaire la surprise, non seulement les girolles, mais les cèpes aussi !

first-2013.jpg

Si la qualité des premières trouvailles annonce la saison, elle sera incroyable, foi de ramasseuse  incorrigible !

2013.jpg

ce billet sera un clin d'oeil, la préparation de la première omelette de la saison m'appelant à grands cris...

Cèpes, girolles, on affute les paniers !

Cherchons le bon côté des choses... il se dit dans nos campagnes qu'avec le printemps plus qu'humide que nous venons de connaître 2013 sera une grand eannée pour les champignons...

girolles.jpg

Quelques jours de chaleur, et ce sont les girolles que nous allons voir exploser dans les bois, les premiers champignon à colorer les sous bois de leur couleur orange si particulière...

Avec un peu de chance, les cèpes de printemps ( oui, je sais...) leur voleront la vedette, le roi des champignons, celui que le chercher s'apparente à trouver de l'or dans les rivières...

champi2012.jpg

Après un petit repos estival, dés la fin de l'été il reviendra en force, nous offrant durant tout l'automne de belles promenades mycologiques, et le plaisir de l'accomoder en cuisine sous les formes les plus variées, entre carpaccio avec juste un filet d'huile d'olive et de la fleur de sel et la bonne omelette qui tient chaud au corps pour repartir par bois et forêt...

Durant tout l'automne, les chanterelles, pieds de mouton pour ne citer que les plus connus se disputeront la vedette avec sa majesté le cèpe...

pied-de-mouton.jpgpanier.jpg

Donc, nous affutons les paniers, fins prêts pour de belles randonnées tout autour du domaine, et pour le plus grand plaisir de nos hôtes qui attendent le top départ !

Péché gourmand, FR3 en tournage dans la cuisine !

Tournage de l'émission de FR3 "plaisir gourmand" dans la cuisine de Jean-Claude....fr3.jpgLe concept de l'émission : Jean-Claude réalise dans sa cuisine une recette, il a choisit " les rognons de veau à la Liègeoise et ses Gromperekichelcher " ensuite, Anne Alassane, vainqueur de la première saison de Masterchef va revisiter sa recette en studio.

Les rognons de veau ( limousins bien entendu ) accompagnés de chanterelles dont nos forêts rengorgent et de lard fumé ardenais ( racine belgs, héhé !) sont accompagnés de Gromperekichelcher, sous ce nom étrange, se cachent des galettes de pomme de terre avec ail et persil spécialité Luxembourgeoise.

tournage.jpg

c'est un subebe journée que l'équipe de tournage nous a offert, un merci tout particulier pour leur bonne humeur, leur gentillesse, leur grand professionalisme !

equipe.jpg

quelques photos... si elles vous donnent envie de goûter ce plat inventé par notre cuisinier favoris, n'oubliez pas de lui en parler quand vous passerez au Château de la Villeneuve !rognons-liegeoise.jpg 

cuisson.jpg

fr32.jpg

Vive les "tribus"

Au Château de La Villeneuve, on aime les "tribus", les retrouvailles familiales, amicales, parce que notre situation permet à chacun de faire un p'tit bout de chemin, fini les longs trajets où fatigués de la route on peine à s'amuser, parce que l'infrastructure du domaine permet de belles réunions entre les chambres d'hôtes et les gîtes, parce que nous on aime les grandes tablée riantes et joyeuses, parce que outre le bon repas on trouvera des activités natures et oxygénantes, parce que...

table.jpg

Nombreux sont nos hôtes qui se souviennent de "randonnées champignons" entre amis ou en famille, des ballades le long de la rivière, de week-ends de pêcheurs qui ont patagés entre amis leur passion,de fêtes de noël au mois de janvier qui ont permit aux familles de se retrouver, de chasse aux oeufs dans le parc,de séjour randonnée VTT entre copains, de beaux souvenirs pour eux... mais pour nous aussi ! 

Le Limousin est fait pour les "tribus", ses grands espaces et ses activités permettent à tous d'y trouver leur bonheur... vous avez déjà pensé à une régate sur le Lac de Vassivière ? à un vol en parapente sur le massif des Monédières ? à un parcours d'acrobranche le long du lac ? à une descente de canoë-kayac ? 

Et pour les "tribus" qui préfèrent calme et visite, les nombreux musées et centre d'art qui peuplent la région les combleront, l'espace Rebeyrole, le musée Chirac, Collonges le Rouge et ses ruelles médiévales, comme Treignac, les ruines Gallo-Romaines des Cars, le centre d'art Contemporain de Vassivière, les visites de manufactures de porcelaines de Limoges où les mégisseries...

Le Limousin se partage, s'offre, se fait aimer... et donne envie d'y retourner !

kiosque-300x180.jpg

Un peu de gastronomie...

Le limousin régale les papilles !

Entre le boeuf Limousin bien connu pour sa qualité gustative, l'agneau Barronet appellation méritée, la pomme dont les culture se partagent principalement le territoire de la Base Corrèze, la chataigne, les cèpes dont les forêts rengorgent ( parfois... il sait se faire désirer...) sans compter le canard gras et son foie gras, les gourmands ne savent plus où donner de la fourchette...

Nous sommes dans un pays de terroir, de valeurs culinaires ancestrales, dans le Limousin, on trouvera les bons plats qui tiennent chaud l'hiver et ceux qui atisent la convivialité l'été.

Il serait bien long à énumérer le patrimoine culinaire de cette région, il suffit de ne pas hésiter à s'arrêter le long des routes où l'on voit fleurir les petits restaurants indiquant " menus ouvriers" pour se rendre compte de tout le potentiel gastronomique... le plaisir de goûter une cuisine familiale, de terroir, les légumes du jardin, les pâtés et terrines "maison", des choses simples et goûteuses et des endroits dont on sort le ventre bien rebondit avec un goût de " reviens-y" !

De nombreuses fêtes liées à la gastronomie rythment les saisons, fête de la fraise, de la cerise, de la myrtille,de nombreuses exploitations vous convieront à la cueillete, et les myrtilles sauvages du Plateau de Millevaches sont celles que l'on savoure sur place sans rapporter de récolte tant elles sont savoureuses... les marchés de producteurs de pays, et bien entendu la plus célèbre, la " frairie des petits ventres" qui se tient traditionellement en octobre dans les secrètes ruelles historiques de Limoges.

Le coeur de la ville se transforme en un gigantesque étal de produits typiquement Limougeaud, du sucré, du salé, la part belle est faîtes aux abats et tout les dérivés immaginables, on ne sait où donner de la tête et des yeux, on goûte des produits qu'on jugeait improbables... et on est conquis !

Les gourmands du sucré quant à eux, trouveront leur bonheur dans le "tripais", gâteau régional aux saveurs de marron, noisette et chocolat, ou encore dans le Creusois, un gâteau à base de noisettes cuit dans la tuile pour des goûters innoubliables...

Vous l'aurez compris, le Limousin n'usurpe pas sa réputation, une expérience gastronomique à vivre, découvrir, savourer... sans modération !

le lac de Vassivière, un petit air de Canada....

pour commencer la visite, un peu d'histoire - géo... souce: Wikipedia

un peu d'histoire: - source: Wikipédia
Le lac de Vassivière (Vaciviéra en occitan) est un lac artificiel français de 9,76 km². Plan d'eau le plus important du Limousin, il se situe au nord-ouest du plateau de Millevaches, au sein d'une forêt épaisse, dans un site exceptionnel

 Géographie
Carte du lac et de ses abordsLe barrage a été construit de 1947 à 1950 et mis en service en 1950[2]. Il est alimenté par la Maulde, un affluent de la Vienne. Établi à 650 mètres d’altitude, il est situé pour partie en Haute-Vienne et pour partie en Creuse. Par ailleurs, le lac de Lavaud-Gelade d'une surface de 285 hectares, a été créé par Électricité de France afin de réaliser une réserve d'eau permettant d'alimenter, avec une canalisation souterraine, le lac de Vassivière en fonction des besoins en eau de celui-ci.

Le lac de Vassivière alimente l'usine hydro-électrique du Mazet.

Le lac est bordé par de nombreuses communes dont :

en Creuse : Faux-la-Montagne, Royère-de-Vassivière.
en Haute-Vienne : Beaumont-du-Lac, Peyrat-le-Château,
Il est le 22e lac de France en superficie, si l'on prend en compte les étangs côtiers et les lacs naturels. Il est en revanche 8e si l'on ne considère que les lacs et étangs artificiels.

 Son environnement naturel
SphaignesLe lac de Vassivère présente plus de 7 600 hectares de zones naturelles regroupant 15 petites zones identifiées comme ZNIEFF de type I. Le lac de Vassivière et ses abords représentent le paysage traditionnel du plateau de Millevaches avec des tourbières, étangs tourbeux, landes et forêts[3].

De nombreuses tourbières sont situées à proximité du lac : tourbière de la Ribière de Gladière, tourbière de la Mazure, tourbière d'Orladeix, tourbière de Masgrangeas, tourbière de l’Epinassou, tourbière d'Auzoux-Auchaise...[4]. Une tourbière est un écosystème très original, fragile, une zone humide caractérisée par l'accumulation progressive de la tourbe, un sol caractérisé par sa très forte teneur en matière organique majoritairement végétale, peu ou pas décomposée. Cette caractéristique fait des tourbières des puits de carbone.

 Climat: Les hivers sont souvent synonymes de froidure avec des chutes de neige denses. Les étés au contraire sont très agréables. Les inter-saisons sont plutôt douces avec un printemps frais et humide et un automne souvent accompagné de l'été indien. La couleur des arbres en automne offre un spectacle magique qui évoque l'automne canadien.

 Vidange :Le lac est périodiquement vidangé afin de permettre le contrôle et l'entretien des installations techniques. La dernière vidange s'est opérée du 1er août au 18 septembre 1995. À cette occasion plus de 11 tonnes de poissons furent récupérées.

 L'île de Vassivière
Le château de l'îleAu centre du lac se trouve une île de 70 hectares qui abrite un centre d'art contemporain, créé dans les années 1980 à l'initiative de Dominique Marchès. En 2005, sous la direction de Chiara Parisi, il est devenu Centre international d'art et du paysage de l'ile de Vassivière[5].


Les bâtiments ont été construits par les architectes Xavier Fabre et Aldo Rossi. Le phare du centre d'art, de forme conique, est adjacent à une longue nef qui sert de lieu d'exposition pour des artistes contemporains.

L'île comprend également un parc-parcours de sculptures contemporaines qui accueille chaque année des œuvres d'artistes du monde entier. Suite à un premier symposium de sculpture en 1983, dont il reste quelques témoignages, le musée en plein air a été constitué par des commandes à partir de 1985, précédant l'implantation du centre d'art. Il comprend des œuvres de David Nash, Bernard Calet, Per Barclay, Andy Goldsworthy, Michelangelo Pistoletto, Jean Clareboudt, Erik Samakh...

Ce site est avant tout un lieu de recherche, d'expérimentation et de production où se succèdent des expositions temporaires. Alors, au fil des mois et des années, de grands noms ont exposé leurs œuvres dans cet espace consacré aux relations de l’art et du paysage : Adel Abdessemed, Cyprien Gaillard, Huang Yong Ping, Fabrice Hyber, Koo Jeong-a, Claude Lévêque, ...

Sur l'île se déroulait chaque année en juin, jusqu'en 2006, le festival Tous en scène. Le festival Paroles de conteurs, s'y déroule fin août depuis 1995.

Les coordonnées de l'île de Vassivière sont : 45°48′09″N 1°51′53″E / 45.8025, 1.86472

 Loisirs:
Planche à voile sur le lac de Vassivière
Plages
Port d'AuphelleLe lac de Vassivière est le premier pôle de loisirs et de sport de la région[réf. nécessaire] au cœur d’une nature préservée et vallonnée de landes et de bruyères, avec notamment 45 kilomètres de rivage, cinq plages surveillées, toutes les activités nautiques (ski nautique, voile, pêche...) et nature (VTT, randonnées, balades à dos d'âne, cheval, champignons...), des hébergements variés (hôtels, terrains de camping, chambres d'hôtes, gîtes.....).

Le syndicat « le lac de Vassivière » est en charge de l'aménagement du site. Une politique touristique plus attractive et dynamique est initiée, avec en mai 2010, l'inauguration du sentier de rives.

La « Maison de Vassivière » est chargée de l'information, de la communication et de la promotion touristique du site du lac de Vassivière.

Radio Vassivière est une radio locale dont le siège est à Royère. Elle a été créée en 1984 uniquement pour promouvoir le tourisme autour du lac de Vassivière et émet seulement pendant la période estivale de juillet et août. Après une année difficile en 1986 où elle cesse d'émettre, Radio Vassivière émet en permanence[8]. À Royère son antenne est située à puy Beaubier à une altitude au sol de 822 mètres soit 844 mètres au sommet de l'antenne. La dernière autorisation d'émettre du CSA date du 11 septembre 2007 avec une fin de celle-ci au 22 septembre 2012[9].