Chambres d'hôtes et Gîtes au coeur du Limousin                                                      

gourmand

pour que 2014 soit un cru extraordinaire ! nos meilleurs voeux...

La recette 2014 du Château de La Villeneuve... 

"Péché gourmand" , la recette...

pour répondre aux nombreuses demandes reçues sur les réseaux sociaux, voici les liens de l'émission " péché gourmand" de France3 avec la recette de Jean-Claude : les rognons de veau à la Liègeoise... et sa déclinaison par Anne Alassane...

La recette :

http://limousin.france3.fr/emissions/peche-gourmand/actu/recette-rognons-de-veau-la-liegeoise-dimanche-13-octobre-11h30.html-0

et la vidéo replay, à la maison et en studio avec Anne Alassane :

Bon appétit !

la table de Jean-Claude et Péché Gourmand, studio de France3 Limousin

Une belle rencontre avec Anne Alassane et Eric Vigneron , dans les studios de France 3 limousin pour le tournage en studio de Péché Gourmand où Anne revisite la recette de Jean-Claude précedement tournée dans sa cuisine.

Rendez-vous au mois d'octobre pour la diffusion...

arrivée 2013 des cèpes et girolles...

Après ces quelques jours de chaleur pour le moins intense, c'est un réel plaisir que de s'offrir une promenade dans les bois, 20 ° de moins, une humidité relative (...) entre 2 averses, on saisit le pannier... au cas où... et oui, ils sont bien là, les premiers champignons de la saison, et pour parfaire la surprise, non seulement les girolles, mais les cèpes aussi !

first-2013.jpg

Si la qualité des premières trouvailles annonce la saison, elle sera incroyable, foi de ramasseuse  incorrigible !

2013.jpg

ce billet sera un clin d'oeil, la préparation de la première omelette de la saison m'appelant à grands cris...

Cèpes, girolles, on affute les paniers !

Cherchons le bon côté des choses... il se dit dans nos campagnes qu'avec le printemps plus qu'humide que nous venons de connaître 2013 sera une grand eannée pour les champignons...

girolles.jpg

Quelques jours de chaleur, et ce sont les girolles que nous allons voir exploser dans les bois, les premiers champignon à colorer les sous bois de leur couleur orange si particulière...

Avec un peu de chance, les cèpes de printemps ( oui, je sais...) leur voleront la vedette, le roi des champignons, celui que le chercher s'apparente à trouver de l'or dans les rivières...

champi2012.jpg

Après un petit repos estival, dés la fin de l'été il reviendra en force, nous offrant durant tout l'automne de belles promenades mycologiques, et le plaisir de l'accomoder en cuisine sous les formes les plus variées, entre carpaccio avec juste un filet d'huile d'olive et de la fleur de sel et la bonne omelette qui tient chaud au corps pour repartir par bois et forêt...

Durant tout l'automne, les chanterelles, pieds de mouton pour ne citer que les plus connus se disputeront la vedette avec sa majesté le cèpe...

pied-de-mouton.jpgpanier.jpg

Donc, nous affutons les paniers, fins prêts pour de belles randonnées tout autour du domaine, et pour le plus grand plaisir de nos hôtes qui attendent le top départ !

Un peu de gastronomie...

Le limousin régale les papilles !

Entre le boeuf Limousin bien connu pour sa qualité gustative, l'agneau Barronet appellation méritée, la pomme dont les culture se partagent principalement le territoire de la Base Corrèze, la chataigne, les cèpes dont les forêts rengorgent ( parfois... il sait se faire désirer...) sans compter le canard gras et son foie gras, les gourmands ne savent plus où donner de la fourchette...

Nous sommes dans un pays de terroir, de valeurs culinaires ancestrales, dans le Limousin, on trouvera les bons plats qui tiennent chaud l'hiver et ceux qui atisent la convivialité l'été.

Il serait bien long à énumérer le patrimoine culinaire de cette région, il suffit de ne pas hésiter à s'arrêter le long des routes où l'on voit fleurir les petits restaurants indiquant " menus ouvriers" pour se rendre compte de tout le potentiel gastronomique... le plaisir de goûter une cuisine familiale, de terroir, les légumes du jardin, les pâtés et terrines "maison", des choses simples et goûteuses et des endroits dont on sort le ventre bien rebondit avec un goût de " reviens-y" !

De nombreuses fêtes liées à la gastronomie rythment les saisons, fête de la fraise, de la cerise, de la myrtille,de nombreuses exploitations vous convieront à la cueillete, et les myrtilles sauvages du Plateau de Millevaches sont celles que l'on savoure sur place sans rapporter de récolte tant elles sont savoureuses... les marchés de producteurs de pays, et bien entendu la plus célèbre, la " frairie des petits ventres" qui se tient traditionellement en octobre dans les secrètes ruelles historiques de Limoges.

Le coeur de la ville se transforme en un gigantesque étal de produits typiquement Limougeaud, du sucré, du salé, la part belle est faîtes aux abats et tout les dérivés immaginables, on ne sait où donner de la tête et des yeux, on goûte des produits qu'on jugeait improbables... et on est conquis !

Les gourmands du sucré quant à eux, trouveront leur bonheur dans le "tripais", gâteau régional aux saveurs de marron, noisette et chocolat, ou encore dans le Creusois, un gâteau à base de noisettes cuit dans la tuile pour des goûters innoubliables...

Vous l'aurez compris, le Limousin n'usurpe pas sa réputation, une expérience gastronomique à vivre, découvrir, savourer... sans modération !